Ga naar de inhoud


Avantages fiscaux

Actuellement, les dépenses en matière de sécurité font l'objet d'incitants fiscaux particulièrement avantageux.

Tant les paritculiers que les professions libérales, les  indépendants et les entreprises peuvent en profiter.

Cela concerne les investissements (systèmes d'alarme et systèmes de surveillance par caméras) mais aussi les frais liés à un contrat de monitoring.
  • Entreprises et professions libérales
    Pour les indépendants, PME et professions libérales
    Depuis le 1er janvier 2009, certains services sont également pris en considération pour une déduction fiscale majorée dans le cadre de la sécurisation des locaux professionnels pour des services réalisés par des entreprises de sécurité :
    ◾ les frais d'abonnement pour le raccordement à une centrale d'alarme autorisée ;
    ◾ les frais lors du recours à une entreprise de gardiennage autorisée pour effectuer le transport protégé (récupération des valises intelligentes) ;
    ◾ les frais lors du recours collectif par un groupe d'entreprises à une entreprise de gardiennage autorisée (consortium de gardiennage).

    Ces frais professionnels pourront être déduits à concurrence de 120 % au lieu des 100 % actuels.

    Cette modification en matière d’avantages fiscaux pour les investissements consentis en matière de sécurité a été introduite dans la loi-programme du 8 juin 2008 – art. 54 (publication au Moniteur belge du 16.06.2008)
    Cet avantage fiscal est indépendant de la mesure existante pour l’achat d’immobilisations corporelles en vue de la sécurisation des locaux professionnels (AR du 17.08.2007).
    Ces investissements vous donnent droit à une déduction fiscale de 20,5 %. Cette déduction est opérée sur les bénéfices ou profits de l'année au cours de laquelle vous avez acquis ces immobilisations.

    Plus d’informations ? Be Safe.
  • Particuliers
    La déductibilité fiscale des dépenses de sécurité est devenue une compétence régionale.

    Depuis le 1er janvier 2015, la région Flamande et la région Wallonne ont décidé d’annuler cet avantage fiscal.

    Depuis le 1er janvier 2016, la région Bruxelloise a elle aussi décidé d'abandoner cet incitant fiscal.

    Cela signifie qu’à l’heure actuelle les clients « particuliers » ne peuvent plus bénéficier d’une réduction d’impôt pour leurs dépenses de sécurité et ce, quelle que soit la région dans laquelle ils sont domiciliés.

    Plus d’informations ?

    Be Safe : 

    Déductibilité fiscale_Dispositions légales